25
Jue, Feb

Typography

La communauté Jacques Alberione a abrité, le dimanche 28 juin 2020, un évènement de grande envergure à partir de 9h30’ (heure de Kinshasa). Au cours de la célébration eucharistique célébrée avec faste par le Révérend Père Jacques BOSEWA, Supérieur régional, et concélébrée par quelques prêtres pauliniens, le junior Isaac KAKERA a émis ses vœux perpétuels au sein de la Société Saint Paul en présence de quelques membres de sa famille biologique, de ses amis et connaissances, de quelques confrères et consœurs de l’Admirable Famille Paulinienne.

Cette messe de profession des vœux perpétuels a été marquée d’une empreinte spéciale et restera gravée dans les Annales de la mémoire collective des membres de la Société Saint Paul / Région Congo, parce que célébrée dans un contexte de crise pandémique : la Covid-19. Gestes barrières, port de masques, lavage de mains, distanciation sociale, stricte observance des règles d’hygiène et du quorum, etc., sont autant de mesures préventives qui ont été observées en vue d’éviter toute éventualité de propagation ou de contamination du nouveau Coronavirus.

Dans son homélie, le Père Jacques BOSEWA s’est attardé sur le l’impératif devoir de tout chrétien de renoncer à soi-même afin de suivre le Christ. S’inspirant des textes liturgiques du 13e dimanche du Temps Ordinaire (2 R 4,8-11.14-16 / Ps 88,2-3.16-19/ Mt 10,37-42) et d’une péricope de la Première Epître de Saint Paul à Timothée, choisie à dessein pour la circonstance (1 Tm 4,11-16), l’Officiant du jour a pris soin de mettre en évidence l’hospitalité que réserva la Femme Shunamite au prophète Elisée. Dans la foulée de prescriptions et conseils prodigués par Paul à Timothée, l’accent a été spécialement mis sur l’étude : « En attendant que je vienne, consacre-toi à la lecture, à l’exhortation, à l’enseignement » (Cf. 1 Tm 4,13). L’occasion était propice au Célébrant de confirmer que l’étude, en tant qu’une des quatre roues du charriot paulinien, doit se faire en vue de l’apostolat. Cela fait que le Paulinien vive de la « studiosité ». Aussi, l’Officiant du jour a-t-il usé d’une expression appropriée et chère au Pape François pour déboucher enfin sur la page de l’Evangile : « Une sequela Christi triste est une triste sequela Christi ». S’adressant directement au junior Isaac KAKERA, il l’a convié à aimer Jésus-Christ par-dessus tout et par-delà les pesanteurs de la vie présente et de ne pas oublier de porter sa croix à sa suite.

La messe s’est poursuivie de plus belle, émaillée de rites de profession (religieuse) perpétuelle. Avant l’Ite Missa est, la lettre du Supérieur Général de la Société Saint Paul, le Révérend Père Valdir José De Castro, adressée au Frère Isaac KAKERA, a été lue de vive voix par le Révérend Père Fabien NYEMBO, Secrétaire de la Région Congo. Il s’ensuivit un mot de remerciement prononcé par « L’Heureux du Jour » sous les applaudissements nourris de l’assistance.

À midi, au sortir de la célébration eucharistique, un cocktail a été offert à tous dans l’enceinte de la communauté Jacques Alberione. Un repas fraternel sera partagé entre membres de la famille biologique et ceux de la famille religieuse du Frère Isaac KAKEERA, dans le strict respect des mesures édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en ce temps de crise pandémique.